Du sentiment de vide à la plénitude 20 janvier 2018

Du sentiment de vide à la plénitude

Paris le 20 janvier 2018

Que l'on souffre d'un trouble du lien, de solitude, de dépendance affective, de dépendance à la nourriture ou à des drogues, nous avons un seul et unique objectif: supprimer le sentiment de vide. Lorsque nous perdons un être cher ou nos points de repère, nous ressentons également ce vide.


Dans la recherche désespérée de plénitude, dans la dépendance affective

ou dans le besoin de reconnaissance, nous sommes à l’extérieur de nous-mêmes. Nous nous cherchons dans le regard des autres, nous guettons les signes d’approbation et craignons le rejet. Dans cette posture, nous sommes éloignés de nous-mêmes ce qui accentue encore plus le sentiment de vide. Nous nous sentons vide de nous-mêmes.

Cet atelier va vous permettre d’approfondir votre travail de thérapie sur le sujet et de trouver des réponses à vos questions.

Peu à peu au fur et à mesure de l'évolution du groupe, Géraldyne vous permettra d'apprendre à entrer avec bienveillance en contact avec vous-même, à découvrir un espace de sécurité intérieur, de vous approcher d'un sentiment de paix, de vous familiariser avec l'amour de soi. De la quête extérieure vous effectuerez un renversement pour une connexion avec votre magnifique intériorité.



Cet atelier de travail sur soi vous offrira la possibilité de compléter votre processus et d’aller en profondeur dans l’exploration de soi. Il vous permettra également de travailler sur vos troubles relationnels et votre dépendance affective. Il est conseillé d'envisager ce type de travail sur la durée si possible. Ce cycle s'adresse aux femmes comme aux hommes, aux dépendants affectifs, célibataires ou en couple, hyper et ultrasensibles, toute personne en démarche de développement personnel. Les ateliers sont rythmés de séquences de méditations, relaxations et visualisations guidées.


Géraldyne vous proposera éventuellement des exercices en solo ou en duo en fonction de vos besoins et de ce qui émerge dans le groupe. L'animation de groupe selon Géraldyne Prévot Gigant repose sur un élément essentiel : la qualité de présence à soi et aux autres. C'est la raison pour laquelle les prises de notes sont autorisées uniquement à la pause. Ceci afin de privilégier une réelle écoute de soi et des autres.