Les news 

Posts à l'affiche

Tous les articles 

Bienvenue sur le blog de Géraldyne Prévot Gigant. Vous y trouverez des articles inédits, des billets d'humeur, des articles et interviews que Géraldyne a donné à la presse ainsi que des critiques de films et séries vues sous le prisme psychologique et philosophique.

Bonne lecture.


Voila c’est le fameux jour…. On voit déjà fleurir, sur le mur des réseaux sociaux, des coeurs et des roses rouges. Une vraie injonction à l’amour amoureux.

Suivant notre situation, ce moment sera une vraie torture, un instant d’attente et d’espoir, ou un profond jour d’amertume.

La Saint-Valentin rappelle aux célibataires (encore inconscients de la pression sociale à être en couple) en quête de l’âme sœur, qu’ils.elles sont encore seul.es.

Pour les célibataires n’ayant aucune envie, pour le moment, de rencontrer quelqu’un (parce qu’une histoire s’est récemment terminée, parce qu’on a été déçu.e, parce qu’on est encore blessé.e, parce que “plus jamais ça”), ce jour est vécu avec amertume.


Pour les personnes en relation non-officielle c’est l’attente désespérée de la preuve d’amour : va-t-il.elle y penser? A-t-il.elle prévu.e une surprise?


Quant aux personnes en couple, se sentant obligées de faire “quelque chose” ce jour-là histoire de se prouver leur amour, même si les partenaires se sont dit “pour le 14 ….on fait rien, j’aime pas les fêtes commerciales”, pour ceux-là aussi, cette journée peut s’avérer compliquée et mal finir.


Et il y a les personnes qui ne savent pas très bien oú elles en sont. Elles vont s’inspirer du post de machin ou de machine. Tenter de montrer à la société (la micro-société, celle des réseaux ou de l’entreprise dans laquelle elle travaille) qu’elles ont lu quelque part que ce jour peut être celui où on dit l’amour que nous éprouvons pour les autres, tous les autres : l’amour amoureux mais aussi l’amour amical, familial, la reconnaissance et la gratitude. Ces personnes porteront le masque du « tout va bien » comme un « même pas mal » alors qu’en fait de vieilles blessures affectives refont surface en repensant à toutes les autres St Valentin, bien ou mal vécues, alors que de récentes blessures, pas encore cicatrisées, sont à vif ravivées davantage par ce « jour des amoureux. »


J’ai donc une pensée pour toutes les personnes, qu’elles soient amoureuses ou pas, pour qui ce jour est difficile à vivre. Je ne leur ferai pas l’affront de leur parler d’amour inconditionnel, je remettrai cela à demain.


Que vous viviez agréablement ou terriblement cette journée, sachez que j'étais à l’antenne ce matin sur RFI dans Priorité Santé invitée de Caroline Paré pour parler de 𝘓'𝘢𝘮𝘰𝘶𝘳 𝘱𝘰𝘶𝘳 𝘭𝘦 𝘱𝘪𝘳𝘦 𝘦𝘵 𝘭𝘦 𝘮𝘦𝘪𝘭𝘭𝘦𝘶𝘳. Vous pouvez accéder au Replay ICI et cet après-midi sur France Bleu dans l’émission de Frédérique Le Teurnier “C’est déjà demain » pour parler du 𝘗𝘳𝘦𝘮𝘪𝘦𝘳 𝘢𝘮𝘰𝘶𝘳.

Le Replay sera disponible après diffusion ICI


J’espère que mes pushlines seront du baume au cœur pour les uns ou des confirmations rassurantes pour les autres. Ces interventions seront mon humble participation à vivre en conscience et plus librement ce jour dit « des amoureux. »

Et je ne peux que finir ce message avec une pensée pour les amoureux intérieurs. Ce couple en soi étant la réunion, la réunification, de nos pôles opposés, de notre féminin et masculin intérieurs. Pourquoi pas faire de ce jour, la célébration de ce mariage, de la réconciliation intérieure ouvrant le chemin de la paix en soi.


©Géraldyne Prévot Gigant



Comment vivre ce jour en conscience et en recevoir les enseignements?

En comprenant.


Épiphanie vient du mot grec manifestation.

Pour ceux qui ne le savent pas encore, derrière toute fête religieuse se cachent des significations universelles.

L’épiphanie en est une.

Il s’agit d’une fête chrétienne qui célèbre la visite des rois mages guidés par la lumière de l’étoile du berger jusqu’à Jésus pour honorer sa naissance.

Ils apportent des présents précieux que sont la myrrhe, l’or et l’encens. La myrrhe représente la résilience, l’or célèbre la royauté (chakras couronne) et l’encens la divinité.

Etymologiquement, l’Épiphanie revêt un sens universel. Elle signifie en effet la notion de manifestation lumineuse d’une réalité jusque là cachée.

Cela nous montre tout simplement le chemin de la connexion à notre dimension lumineuse intérieure, de trouver le passage de l’ombre à la lumière, de l’inconnu au connu, de l’inconscient au conscient.

Cette symbolique nous invite à entendre notre voix intérieure celle de la sagesse, celle qui vient du coeur.

L’épiphanie nous apporte également une vision d’espoir puisque cette symbolique nous révèle que derrière toute traversée de l’ombre se trouve la lumière.

Tout est cycle et donc toujours la lumière revient.

Tout comme les trois rois mages qui ont cheminé dans la nuit la plus sombre sans connaître le chemin, seulement guidés par la lumière et la foi (au sens de conviction profonde qui vient du cœur).

Cette étoile lumineuse n’étant que le reflet de leur propre lumière qui les mène au divin. Ce divin qui est cette porte intérieure qu’un jour on finit par trouver et ouvrir et où là jaillit la lumière de notre réalité.

💫Voici donc pourquoi et comment ce jour peut être vécu en conscience et reconnecté aux cycles, à la nature et à l’universel.



Je contribue à mon niveau à inventer un monde meilleur, un monde de plus d'humanité, de beauté et de spiritualité.



En une matinée du dernier jour de l'année 2021 vous avez été


plus de 500 à avoir dégusté cet épisode Découvrir l'hypersensibilité.


Je vous avoue que j’attendais avec beaucoup d’impatience la diffusion de ce magnifique épisode du podcast réalisé par la divine Victoire Theismann, psychanalyste, auteure et engagée dans la préservation du vivant.

Elle est l'auteure du livre et du podcast 𝙎𝙞 𝙟𝙚 𝙘𝙝𝙖𝙣𝙜𝙚 𝙡𝙚 𝙢𝙤𝙣𝙙𝙚 𝙘𝙝𝙖𝙣𝙜𝙚 .


J’ai adoré répondre à ses questions si fines, si généreuses, si spirituelles, si subtiles.


Dans l’espace offert par Victoire j’ai pu m’exprimer sur :

  • l’hypersensibilité

  • l’hypersensibilité spirituelle

  • les personnalités atypiques

  • l’éveil de conscience

  • quand les êtres du futur sont venus me parler…

  • l’humanité

  • comment je participe quotidiennement, à ma façon, à ce monde qui change

  • le monde animal, le monde végétal…


Je vous souhaite, à l’écoute de ce podcast, d’être autant inspirés que je l’ai été dans mon échange avec Victoire.


Voici une opportunité de vivre ce dernier moment de l’année en étant connectés à de belles et hautes vibrations.

Je vous souhaite une magnifique dernière journée de l’année.

Je vous souhaite de vous remercier d’être ce que vous êtes, de remercier la Terre et ses cadeaux.

Géraldyne Prévot Gigant




Ce podcast est disponible sur toutes les interfaces de lecture de podcast.


En savoir plus sur l'approche de Géraldyne Prévot Gigant sur ce sujet ?


  1. Un livre : Les hypersensibles spirituels, ces intuitifs au coeur d'or publié aux éditions Leduc. Se procurer le livre ICI